tartine

tartine

mardi 2 septembre 2014

L’Union européenne est un affreux jardin d’enfants de clowns déficients mentaux


Dans mon post précédent [1], Je mentionnais que les dirigeants occidentaux traversent, à l’évidence, une période d’auto-illusion et de panique. Je veux ajouter un petit commentaire à propos de l’auto-illusion.

Je suis sidéré, absolument sidéré, par le fait que les politiciens de l’Union européenne (UE), et les médias de masse à leurs bottes, discutent encore sérieusement de l’adoption de sanctions supplémentaires contre la Russie, alors qu’il est absolument, totalement et indéniablement évident :
  1. qu’il n’y a aucune preuve d’une intervention russe, sans parler d’invasion, en Ukraine ;
  2. qu’il n’y a absolument aucune chance pour que les sanctions de l’UE aient un impact, même marginal, sur les décisions du Kremlin ;
  3. que l’UE ne peut pas supporter les contre-sanctions russes qui viendront en représailles.
Il est généralement admis que la politique est l’art du possible et, maintenant, les dirigeants de l’UE sont clairement engagés dans l’art de l’impossible absolu. Le fait qu’ils prétendent tous que cela aura un impact utile est vraiment le signe du degré de dégénérescence que la gouvernance de l’UE a atteint au cours des années. Pouvez-vous imaginer Helmut Schmidt, Charles de Gaulle, Margaret Thatcher, François Mitterand ou Fransisco Franco s’engageant dans ce genre de non-sens infantile ?

Tous ces dirigeants avaient leurs mauvais côtés, mais aucun d’entre eux n’était un clown, tandis que, quand je regarde les dirigeants actuels de l’UE, spécialement Van Rompuy, Adners Fogh Rasmussen ou José Manuel Barroso, j’ai l’imression de regarder un affreux jardin d’enfants composé de clowns déficients mentaux, et, franchement, je peux comprendre les sentiments de Madame Nuland [alias f**k the UE, NdT].

Vraiment l’UE a dégénéré jusqu’au point de non retour. Hollande peut jouer à imiter Mitterand, mais il n’est pas meilleur que Quayle ne l’était à imiter Kennedy. Mais pourquoi, grands dieux, les gens d’Europe Centrale et de l’Est, voudraient rejoindre une communauté pathétique en phase terminale, est pour moi au-delà de la raison.

Je me demande souvent : est-ce-qu’il sont tous devenus aveugles ?
Pourquoi chacun ne voit-il pas ce qui crève les yeux ?

Ne se rendent-ils pas compte que les hommes, au Kremlin, sont réels, robustes, des hommes avec des principes, qui ne ressentiront que dégoût, et amusement, s’ils sont défiés par de tel zombies, dont le maire de Londres disait, fort à propos, en parlant d’eux, qu’ils sont des gelées mollassonnes protoplasmiques invertébrées.

Il y a un dicton en Russie : essayer d’effrayer un hérisson avec un cul nu. C’est ce que l’UE fait maintenant. Ils tentent d’effrayer la Russie avec des sanctions qui finiront par leur revenir durement dans la figure.

Il y a un  autre dicton en Russie : aimer l’homme courageux et brave chez le Tatar. Cela signifie que vous pouvez aimer et admirer le courage et la vaillance, même chez votre ennemi mortel. Pour les Russes, la culture des menaces vides n’est tout simplement pas respectable. Et le fait que la cause pour laquelle les Européens aiment se montrer les plus criards et les plus indignés est celle des droits des gays n’aide certainement pas au respect.

Dans le passé, les ennemis occidentaux de la Russie, la Papauté, les Francs-maçons, les empires et même les Nazis, étaient tous formidables, chacun à sa façon. Peut-être que les russes ne les craignaient pas, mais ils les admiraient souvent ouvertement (les Français) ou, au moins admiraient leur courage (les Allemands). Ceux-là sont des ennemis dignes.

Mais, maintenant, la Russie regarde l’UE avec un profond dégoût, et j’avancerais même que les Russes ont beaucoup plus de respect pour les USA que pour l’UE. Par exemple, les commentateurs russes font souvent remarquer que les sanctions occidentales contre la Russie ne frappent que l’Europe, pas les USA. Et, tandis qu’ils aiment se moquer des politiciens US individuellement, ils admettent aussi que les US ont superbement manipulé l’UE et les élites ukrainiennes. Et l’Otan peut maintenant menacer de créer une force de déploiement rapide de 10.000 soldats, mais vous pouvez être assuré que la priorité du Service de renseignement russe (GRU) sera de garder un oeil sur les forces US  et non pas sur les clowns de l’UE habillés en treillis.

J’ai quitté l’Europe il y a 12 ans, alors je ne sais pas vraiment, mais je me demande souvent : les Européens se rendent-ils compte à quel point leurs dirigeants sont pathétiques ? Voient-ils qu’ils sont menés par des zombies, du plancton de bureau en costume, des clowns pathétiques intellectuellement déficients ?

Sur un autre plan, je parle souvent des Freaks Ukies.  Mais il y a un type que je trouve personnellement très aimable au plan personnel et humain. Je vais peut-être vous choquer, mais indépendamment de ses idées cinglées, en tant que personne, Dmitri Iarosh a vraiment l’air d’un chic type. J’ai récemment regardé une interview de lui d’une heure en ukrainien [2] et je n’ai pas pu m’empêcher de le trouver très aimable. Il a un sourire charmant et un peu timide, et n’est pas du tout prétentieux. Il ne semble même pas haineux, comme peuvent l’être disons Tymoshenko ou Poroshenko. J’accepterais volontiers l’opportunité de discuter avec lui, même si, à la fin de la conversation, je finirais par lui sauter à la gorge. Mais lorsque je vois Herman Van Rompuy ou Anders Fogh Rasmussen, je pense encore à une autre expression russe : cette tronche espère une brique. A ceux-là, je n’ai rien à dire.

Quoi qu’il en soit, j’avais juste envie de partager ces méditations subjectives avec vous.
Bonne nuit et passez un merveilleux dimanche [31 août 2014].
Le Saker
Traduit par Jean-Jacques pour vineyardsaker.fr
Notes
[1] Ukraine : compte-rendu de situation du 30 août 21:43 (GMT), Self-delusion and panic in the West (vineyardsaker, anglais, 30-08-2014)
[2] « В гостях у Дмитрия Гордона ». Дмитрий Ярош (2014) (youtube, ukrainien, 08-06-2014)
Source : The EU’s ugly kindergarten of intellectually challenged clowns (vineyardsaker, anglais, 31-08-2014)

Source

Aucun commentaire: