tartine

tartine

mercredi 12 juin 2013

Xavier Kemlin, l'homme qui pourrait faire tomber la Hollandie

video

Xavier Kemlin, un capitaine d’industrie français qui fait vivre indirectement, une dizaine de milliers d’emplois en France et que la France a, comme il le dit lui-même, fiscalement, exilé en Suisse.
Personnage étonnant, puisqu’il fait partie de la caste des dirigeants, qu’il est né avec une cuillère d’argent dans la bouche, comme il le reconnaît volontiers, puisqu’il est l’arrière petit-fils de Geoffroy Guichard, le fondateur du groupe Casino de Saint-Étienne, mais qui prend un malin plaisir à prendre ce monde à contre-sens du poil et de l’intérieur.
Grand chasseur, qui côtoie président de l’assemblée nationale, ministres, chefs d’entreprise comme Dassault, et tout le beau linge de la Ve République, il n’en manque pas un quand ils franchissent la ligne jaune ou quand il s’agit de défendre les plus petits : les salariés.
 
Il s’est ainsi fait notamment connaître des medias, en 2011, en entamant une grève de la faim, dans son Audi, devant le siège du groupe Carrefour [Ndlr : et non Casino, comme indiqué dans la vidéo…] , afin de défendre les salariés et d’obtenir la démission du Conseil d’Administration de l’époque. Défenseur de la majorité silencieuse contre une minorité financière. Le PDG, Lars Olofson avait dû céder devant sa détermination. Son successeur [Qui n'est pas JC Naouri comme indiqué dans la vidéo, par erreur. Nos excuses aux intéressés]  avait dû lui-même composer avec cet empêcheur d’enterrer en rond, tant sa force de persuasion et sa détermination, avaient impressionné les membres du Conseil d’Administration.
C’est aussi lui qui avait obtenu la comparution de Daniel Bouton, l’ex-PDG de la Société Générale, lors du procès de Jérôme Kerviel, en dénonçant tout au long de ce procès, l’absence des vrais responsables que furent l’AMF, l’autorité de régulation des marchés, ou encore la direction de la Société Générale, véritables responsables des pertes colossales, supportées par les petits actionnaires et les clients de la Banque.
 
Plus largement, c’est à tous les dirigeants d’entreprise qui ont dévoyé le système capitaliste qu’il s’en prend. Ces grandes sociétés ou le capitalisme managérial a remplacé l’entreprenariat d’hier et où les cooptations dans les conseils d’administration sont faites plus pour caser les amis, que d’en l’intérêt de l’entreprise. Une pratique largement héritée du secteur public en France, où la consanguinité avec l’administration continue à faire des dégâts réguliers.
 
Il est cependant, peu connu en France, ses actions étant boycottées par les médias… qui appartiennent peu ou prou, à tous ceux qu’il dénonce ou égratigne. Et ce n’est pas sa dernière action qui va lui ouvrir les portes des rédactions… il a tout simplement décidé de porter plainte contre Valérie Trierveiller.

De l'excellent site prorussia

Aucun commentaire: