tartine

tartine

samedi 6 avril 2013

Hollande : le chameau offert par les Maliens a été mangé

L'animal avait été offert au chef de l'État lors de sa visite au Mali. Après plusieurs hésitations, il avait été laissé sur place, confié à une famille malienne qui a fini par le manger.

Décidément, rien ne va plus pour François Hollande. Alors que le gouvernement est ébranlé par l'affaire Cahuzac, une autre nouvelle, certes anecdotique mais triste, est venue assombrir le quotidien du président: son chameau a été mangé. C'est le magazine Valeurs actuelles qui le révèle.
L'animal avait été offert au chef de l'État lors de son arrivée au Mali, le 2 février. Il avait été accueilli avec ferveur par la population, après que plusieurs villes aient été reprises aux islamistes qui les occupaient.

Un destin brisé

Le destin de l'encombrant - et bruyant - cadeau présidentiel aurait pourtant dû être plus gai. L'Élysée avait annoncé que l'animal rejoindrait un zoo français. Le temps de le faire vacciner. Le chef de l'État, non sans humour, avait quant à lui déclaré qu'il s'en servirait «autant que possible comme moyen de transport».


Mais les chances de croiser le président juché entre les deux bosses du chameau avaient vite diminué. Les services français avaient finalement décidé qu'il était plus sage de laisser le camélidé sur place et l'avaient confié à une famille malienne. Prudence ou sécurité, beaucoup s'interrogent encore.
Dernier lien entre le maître et l'animal? Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, était chargé de donner des nouvelles du chameau à chaque Conseil des ministres. La semaine dernière, elles étaient mauvaises: il était passé à la casserole.

le figue à rots

2 commentaires:

lhddt a dit…

A "Papouazie" ..

où on voit que le racisme n'a pas besoin des blancs.

Brebis Gall a dit…

mais c'est quoi cette image ? mon dieu mais quelle peuplade !