tartine

tartine

mardi 26 février 2013

LES NOYES DE LA GARONNE



De plus en plus de nos jeunes à nous, en pleine force de l’âge disparaissent, à l’aube d’une vie qui s’annonçait prometteuse, sans qu’on sache ce qu’il leur est arrivé, retrouvés noyés, ou presque pire pour leurs familles, sans qu’on en retrouve jamais la moindre trace.
10 000 français, une petite ville chaque année, est effacée des listes électorales sans que l’on apprenne jamais ce qui est arrivé à ces gens et sans que ça émeuve particulièrement les pouvoirs publics.

http://www.76actu.fr/ces-disparitions-non-elucidees-en-seine-maritime_25105/

Mises bout à bout les morts par « noyades » inexpliquées (l’alcool, bien sûr, mais là il semble avoir trop bon dos) de dizaines de jeunes étudiants dans la même tranche d’âge, peu représentatifs de ce qu’on appelle à longueur d’antenne la France diversifiée se noient partout dans l’hexagone, des vieux aussi ainsi que des enfants disparaissent sans qu’on retrouve jamais leurs corps.
Mais ça ne fait jamais les gros titres de nos journaux.Demain ça pourrait arriver aux nôtres, ça arrive chaque jour à quelques uns de nos compatriotes.Le rythme s’accélère. Jeunes gens tâchez de rentrer chez vous à plusieurs, jamais plus seul, vous pourriez allonger la liste.

Aucun commentaire: