tartine

tartine

mercredi 25 avril 2012

C’était un 26 avril 1937 : le bombardement de Guernica





Qui donnera lieu lui aussi à de gros bobards.

Durant la guerre civile espagnole, Franco bénéficie d’un soutien étranger et ce 26 avril, l’aviation allemande bombarde Guernica.

Les objectifs sont trois fabriques d’armes et les 2000 républicains chargés de défendre ces sites.
Exploité internationalement, le nombre de victimes figurant sur les registres d’état-civil s’élève à 126 (et non les 1654 morts et les 889 blessés de la propagande rouge).

Quant au célèbre tableau de l’escroc de génie Picasso, qui porte le nom Guernica et qui émeut les bonnes consciences à propos du bombardement, il a été rebaptisé ainsi plusieurs années après.

Il avait été réalisé lors d’une série sur la tauromachie, lorsque le gouvernement espagnol lui commanda et paya (1 million de francs) une toile pour l’Exposition universelle de 1937 à Paris.

Il suffit de regarder ce tableau pour constater qu’il n’illustre en rien les horreurs de la guerre (version officielle mensongère, reprise sur wikipedia d’ailleurs) mais la corrida.

source

1 commentaire:

chris a dit…

Le mot " escroc " est bien le meilleur que j' aie vu collé après le mot Picasso ...je peux pas le blairer non plus , ni ses horreurs de croutes ni ses tactiques pour VOLER une notoriété totalement infondée