tartine

tartine

jeudi 16 février 2012

Les priorités des technocrates belges


En pleine crise économique , politique , sociale , la priorité de ces débiles est de promouvoir un "art public" , fourre-tout de la dégénérescence artistique franc-maçonne dont se contrefout le peuple qui est rançonné pour financer des escroc dégénérés .

Liège: des dossiers pédagogiques pour faire découvrir l'art public

A Liège, l'échevinat de l'Urbanisme et l’ASBL Art&Fact proposent aujourd'hui deux dossiers pédagogiques, l'un sur le Musée en plein air du Sart-Tilman, l'autre sur la ville de Liège. Objectif : mieux faire découvrir les œuvres d'art public que compte la Cité ardente.
Destinés aux enseignants, aux guides touristiques ou à Monsieur Tout le monde, ces dossiers pédagogiques proposent des parcours d'art public sous forme d'informations, de photos et de questions-réponses.

On y découvre aussi bien Guillaume Geefs, le sculpteur du monument à Grétry, que le "Faune Mordu" de Jef Lambeaux, ou le poème au sol gravé par l'écrivain Eugène Savitzkaya sur l'esplanade St-Léonard. Et apparemment, ce guide sera bien utile, comme en témoignent des enseignantes: "On pourrait s'en servir facilement pour aller faire des visites avec les élèves". "On doit voir le patrimoine belge et le patrimoine liégeois, et ce document peut vraiment m'aider".

L'art accessible à tous

Isabelle Graulich est historienne de l'art pour l’ASBL Art&Fact: "L'idée c'est que, avoir des historiens de l'art sur le terrain, c'est bien mais il faut que ça dépasse la frontière des historiens de l'art et que les enseignants eux-mêmes puissent s'approprier l'art public et puissent le découvrir non seulement point de vue artistique ou esthétique mais également y voir les enjeux qui sont derrière, les enjeux notamment qui concernent l'histoire politique".

Également téléchargeables sur le site de la ville et du musée en plein air, ces outils pédagogiques sont disponibles, au prix de 5 euros, auprès de l'Office du Tourisme.
ici

Dans la même veine , "l'art différencié"  


C'est de la novlangue , en clair un débile mental détruit par un psychiatre que l'on veut faire passer pour un génie .
Clairement le système veut vous lobotomiser avec ce genre d'articles écrits par des journaleux aux ordres .

Liège: Pascal Tassini expose au Musée d'Art Différencié

 

Pascal Tassini est Liégeois. Il réalise des œuvres faites de chiffons et textiles acquises par de grands musées à Lille et Lausanne. Une sacrée reconnaissance pour celui qui fait partie des grand noms des ateliers de Créativité et handicap mental à Liège.
Pascal Tassini coupe et découpe des morceaux de tissus, il fait des nœuds de toutes sortes, assemble des couleurs, emballe des chaises, crée des chapeaux, et surtout, des robes de mariées. Béatrice Jacquet, responsable de l'atelier arts plastiques au Créahm, accompagne cet artiste différencié depuis 15 ans: "C'est plutôt un travail de textile de récupération. Avec sa passion du mariage s'est développée aussi tout un travail. Il a créé des robes de mariées, des coiffes énormes, presqu'importables, garnies de fleurs, de nœuds".
Boulimique de travail, Pascal Tassini, comme beaucoup d'artistes, place donc ses sentiments et son énergie dans la création: "Sa préoccupation, c'est de faire vraiment l’œuvre parce qu'elle fait partie de sa vie. S'il est amoureux, s'il a repéré une chérie, il veut lui offrir un bouquet, il veut lui faire une robe. C'est cette intention là qui compte".



Aucun commentaire: