tartine

tartine

lundi 20 février 2012

Canada : censure "laïque "


Une chanson d’Édith Piaf censurée dans une école de Sorel-Tracy

 Au nom de la sacrosainte laïcité, une enseignante – gauchiste ethnomasochiste – censure les paroles d’une chanson d’Edith Piaf. Appellé en renfort, le porte-parole (et avocat) de la Commission Scolaire défend la décision, sous les ordres du Ministère de l’Éducation…


Une chanson d’Édith Piaf a été censurée dans une école primaire de Sorel-Tracy.
Un professeur de musique de l’école Saint-Gabriel-Lalemant a pris cette décision parce que le mot «Dieu» figure dans les paroles de la chanson L’Hymne à l’amour.
L’enseignant, qui préparait un spectacle de fin d’année, a ainsi supprimé la dernière phrase de la chanson, celle où les élèves auraient dû chanter «Dieu réunit ceux qui s’aiment».
Plusieurs parents ont critiqué cette modification à l’une des chansons les plus connues de la Francophonie.
Un porte-parole de la Commission scolaire de Sorel-Tracy, Éric Choinière, a défendu la décision de l’enseignant.

«Il ne voulait pas aborder de thème religieux dans ce cours-là, d’où sa modification à la finale de la chanson», a-t-il dit au réseau radiophonique Cogeco Nouvelles.
«Je ne suis pas mal à l’aise qu’on ait enlevé un petit bout pour ne pas aborder cette question dans un contexte laïque», a ajouté M. Choinière.
(NDLR Éric Choinière est secrétaire général, avocat et porte-parole, son rôle est d’appuyer – et d’imposer – coute que coute les nouvelles mesures soi-disantes laïques et le nouveau cours d’éthique et culture religieuse (ECR) aux élèves de sa commission scolaire).
Source : cyberpresse.ca

Aucun commentaire: