tartine

tartine

mardi 31 janvier 2012

Un ministre coûte 17 millions d'euros par an au contribuable

Les ministres ne connaissent pas la crise. En 2011, « les rémunérations les plus élevées du gouvernement actuel de François Fillon ont augmenté de 10% à 55% », révèle le député apparenté PS de l'Aisne René Dosières dans un livre à paraître jeudi*.


En tête des augmentations, le ministre des Affaires européennes émarge désormais à 10 400 euros nets mensuels, contre 6 700 euros en 2010. Le ministre de la Ville a également amélioré son salaire de 32% à 9 850 euros, suivi de près par celui des Sports (+30% à 10 400 euros). Le ministre de la Défense perçoit enfin la plus forte rémunération, avec une moyenne mensuelle de 14 000 euros (+24%). « Il est scandaleux et inadmissible que les membres des cabinets ministériels s’excluent des efforts de rigueur qu’ils imposent aux Français », s'indigne René Dosières, qui a mené l'enquête pendant cinq ans.


12 voitures de fonction par cabinet ministériel


Selon ses calculs, chaque ministre coûte 17 millions d’euros par an au contribuable, personnel et locaux compris. Un chiffre qui n'avait jamais été rendu public jusqu'ici. « Un tiers de cette somme est consacrée à la communication politique personnelle du ministre », note le député.


« Le train de vie des ministres est pour le moins excessif », regrette t-il. Chaque cabinet ministériel compte 20 salariés, auxquels il faut ajouter 100 « personnels de soutien » (maitre d’hôtels, chauffeurs, secrétariat…), « un effectif qui ne cesse d’augmenter au fil du temps ». Il dispose également de 12 voitures de fonction (dont 2 pour le ministre) et de 8 chauffeurs.


''158 voyages en six mois''


Sans oublier les voyages : chaque ministre dépense en moyenne 363 500 euros par an en déplacements aériens. Avec une mention spéciale pour l'ex-ministre de l’Éducation Xavier Darcos qui a fait « 158 voyages en six mois » en 2009. « Je crois que c'est un record », s'amuse René Dosières. François Fillon compte également parmi les mauvais élèves : l'actuel Premier ministre utilise l'avion 674 heures en moyenne par an, contre respectivement 404 heures et 335 heures pour ses prédécesseurs à Matignon, Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin. Le constat de René Dosières est implacable. « Il y a un décalage entre l'effort qu'on demande aux Français et le train de vie des cabinets ministériels, où on continue à avoir argent, voitures, et chauffeurs... ». D'où une idée de bon sens pour renflouer les caisses de l’État. « Réduire le nombre des ministres à 15, comme cela avait été envisagé, permettrait une économie de l’ordre du milliard d’euros sur la durée du quinquennat...».


*L'argent de l'Etat, éditions du Seuil

Aucun commentaire: