tartine

tartine

vendredi 30 décembre 2011

USA: Des chiens accros à la marijuana envahissent les cabinets vétérinaires

La consommation de drogue augmente de façon surprenante au États-Unis. Les vétérinaires du Colorado font face à un nombre croissant de chiens défoncés à la marijuana, selon le San Francisco Weekly. Au détour de la truffe seLes chiens aiment la drogue" déclare Jennifer Schoedler, vétérinaire au centre médicale animalier de l'Alpine Animal Hospital. Cette vétérinaire s'est installée en 1998 dans la ville de Durango dans le Colorado au centre des États-Unis. Et depuis elle voit régulièrement des animaux drogués dans son cabinet, mais le phénomène a explosé ces dernières années. Un cas représentatif, celui d’un gros chien arrivé en titubant, les pupilles dilatées et qui a fini par vomir un morceau de tissu qui avait servi à enrober du beurre de cannabis.

D'un cas par an on est passé à plusieurs cas chaque mois. Dans 96% des cas, c'est un chien qui arrive drogué. Les chats ne représentent que 3% des junkys et 1% des trips sont pour les autres animaux.

Depuis l'an 2000 l’État du Colorado a légalisé la consommation de drogue à usage thérapeutique, les malades peuvent donc fumer ou manger de la marijuana. Et les animaux de compagnies respirent la fumée ambiante ou chipe les restes... Avec les effets psychotropes qui vont avec. Les symptômes sont variés: agitation et anxiété, vocalisation excessive, vertiges, extrême léthargie, réactions excessives aux bruits et même dans certains cas, une perte de contrôle de la vessie. Les maitres aussi sont responsables de cette consommation. A San Francisco par exemple certains maitres soufflent la fumée des joints à la truffe de l'animal.

Un risque minime mais pris très au sérieux

"Le risque pour les animaux n'est pas encore prouvé" explique Eric Barchas, vétérinaire de San Fransisco. Selon une étude de la Société américaine pour la prévention des violences contre les animaux publiée en 2002, il n'y aurait que deux cas mortelles sur plus de 250. Mais, à force de se droguer les animaux peuvent "souffrir d'anxiété et faire des "bad trips". Ils peuvent même se déshydrater s'ils oublient comment boire ou manger".

Pour lutter contre ce phénomène, l'American Veterinary Medicine Association et la National Oceanic and Atmospheric Administration, deux agences d’État chargées de la sécurité des animaux essaient de sensibiliser les consommateurs et les producteurs de marijuana. Le stockage de plants de marijuana et la consommation au domicile devrait se faire de manière plus sécurisée.
profile le trip d'une vie animale à cause, en partie, de la légalisation de la drogue dans l’État en 2000.

source

Aucun commentaire: