tartine

tartine

samedi 13 août 2011

Emeutes anglaises, la faute à tout le monde, sauf…


Le traitement journalistique des émeutes anglaises est tout simplement sidérant. Au début, on est venu nous dire qu’il s’agissait d’une réponse à une bavure policière. Comme l’excuse ne tenait pas la route, on nous a expliqué que c’était le fait de jeunes « qui se sentent marginalisés » et de leurs parents. 

Bien pratique, ça permet de déplacer l’accusation vers les gros salauds de la classe moyenne qui ne les regarderaient pas comme il faut. On nous a aussi dit que la responsabilité en incombait plutôt aux gangs et à la criminalité. Pas mal ça aussi, ça permet de légitimer toute augmentation du budget sécuritaire et même d’éventuels débordements liberticides de l’état par la suite. 

On a également pu voir l’utilisation du BlackBerry pointée du doigt, en somme le pendant du si merveilleux Twitter dans ces révolutions si spontanées du Moyen-Orient qu’elles ont été planifiées des années à l’avance. Mais surtout, on a brandi le spectre de la pauvreté pour expliquer tout ça. Encore une manière de plus pour remettre en selle les socialos et leurs politiques débilifiantes.

Bref, dans cette histoire, tout le monde y passe, c’est la faute à la terre entière sauf, bien sûr, aux politiques migratoires et au multiculturalisme. Ce sont là les deux tabous adoptés par la presse romande (et internationale d’ailleurs, il faut aller sur les blogs pour commencer à voir surgir ce qui est tellement gros que ça en crève les yeux). Vous pouvez chercher, creuser, fouiner, faire tout ce que vous voudrez, il n’y en a pas un qui tire le lien de cause à effet le plus évident qui soit. 

Tout juste parle-t-on de quartiers multi-ethniques mais sans jamais faire un lien direct entre ce fait et celui de la violence. Allez savoir pourquoi. Si ce n’est pas une preuve de plus que les journalistes sont complètement aveuglés par leur gauchisme fanatique, alors je ne sais pas ce que c’est…

http://fouthese.com/2011/08/11/emeutes-anglaises-la-faute-a-tout-le-monde-sauf/

2 commentaires:

Le Gall : Décrypter Le Système Pyramidall a dit…

Journalistes aveuglés mais surtout terrorisés par le système Juif et maçon qui les nourrit.

lemartien a dit…

Faut dire qu'ils sont grassement payés (entre 10.000 et 18.000 euros par mois !)

Sans compter les dégrèvements fiscaux propre à cette profession de prostitués professionnels , on comprends qu'ils n'ont aucune envie de sortir du chemin balisé par le système .