tartine

tartine

mardi 26 juillet 2011

Ils doivent payer une facture de zéro euro ou leur électricité sera coupée

Jérémy Chassagne et sa compagne ont reçu une mise en demeure d'EDF, qui demande au couple de payer une facture de... zéro euro ! S'ils refusent, leur électricité pourrait être coupée.

Le couple Chassagne habite une maison perdue au milieu des vignes à côté de Roaillan, en Aquitaine. Il se pourrait que cette demeure soit privée d'électricité si le couple ne paye pas une facture de zéro euro ! En effet, Jérémy Chassagne et sa compagne ont reçu une mise en demeure d'EDF, réclamant une facture de zéro euro.

Pourtant le couple paye ses factures régulièrement, mais "la dernière fois, la facture est arrivée en notre absence. Nous avons tardé pour la régler. Mais nous avons quand même envoyé notre chèque". Ce chèque a dû croiser en chemin une lettre de relance d'EDF, mais "il y était bien stipulé que si nous avions envoyé notre chèque, nous ne devions pas tenir compte de cette relance-là", ce qu'ont fait les Chassagne.

Seulement cette semaine, ils ont reçu une nouvelle lettre stipulant que s'ils ne règlaient pas une facture de zéro euro, leur alimentation en électricité sera coupée. "C'est fou, rétorque Jérémy Chassagne, parce que si les gens ne payent pas, c'est généralement qu'ils n'ont pas d'argent et EDF non seulement leur coupe l'électricité mais en plus leur réclame une somme supplémentaire...", relaie Sud Ouest.

Le couple envisage plusieurs possibilités: "On a plusieurs solutions. Soit attendre et voir si EDF va jusqu'au bout et envoie un agent nous couper l'électricité. Seulement, cela risque bien de nous coûter cher. On peut aussi envoyer un chèque de zéro euro, mais c'est un peu violent de devoir payer un timbre... c'est vraiment aberrant !". Le père de Jérémy, retraité EDF, lui a conseillé de payer. Néanmoins, Jérémy et sa compagne disposent encore de quelques jours pour se décider.


http://fr.news.yahoo.com/doivent-payer-facture-z%C3%A9ro-euro-%C3%A9lectricit%C3%A9-sera-coup%C3%A9e-081200082.html

Aucun commentaire: