tartine

tartine

dimanche 13 mars 2011

Fukushima : accident nucléaire de niveau 4 sur une échelle de 7



Niveau 4 ?

Ce matin sur Rance Inter , un "spécialiste"  expliquait que le réacteur avait fusionné !

(ils ont toujours un "spécialiste qui explique au mouton  le pourquoi des pourquoi )

L’échelle d’évaluation des risques des évènements nucléaires

 

Tout comme la sévérité des ouragans et des cyclones, ou bien l’échelle de Richter pour les tremblements de terre, les événements nucléaires possèdent également leur échelle d’évaluation des risques. L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a défini un protocole numérique cohérent, l’INES (International Nuclear Event Scale), qui, bien que fort peu connu en dehors de la communauté nucléaire, est utilisé pour classifier et enregistrer les événements du monde entier.

Plus de 60 pays se sont accordés pour communiquer leurs événements nucléaires nationaux à l'AIEA, la plupart dans un délai maximum de 48 heures. Voici ce que signifient les différents niveaux de l’échelle :

Niveau 0 : (hors échelle) Aucune dangerosité ;
Incidents :
Niveau 1 : anomalie ;
Niveau 2 : incident (par exemple, exposition hors normes d’un ouvrier à des rayonnements) ;
Niveau 3 : incident grave ;
Accidents :
Niveau 4 : accident localisé, n’entraînant aucun risque en dehors du site .
Niveau 5 : accident aux conséquences étendues (hors site) ;
Niveau 6 : accident grave ;
Niveau 7 : accident majeur.

Sur cette échelle, l'accident de Chernobyl (1986) est classé 7, et l'accident de Three Mile Island (1979) est évalué au niveau 5.


Donc , si je comprends bien , un réacteur qui fusionne est classé niveau 4 :


Niveau 4 : accident localisé, n’entraînant aucun risque en dehors du site .

S'il n'y a aucun risque , pourquoi évacuer la population qui se trouve jusqu'à 25 km autour du réacteur ?

Aucun commentaire: